Impact du CBD sur la neuroplasticité et la régénération neuronale

Le CBD, substance non psychoactive du cannabis, fait aujourd’hui l’objet de nombreuses recherches. Ces recherches s’orientent souvent sur le cerveau, notamment sur la neuroplasticité et la neurogénèse. Si les résultats ne peuvent pas déterminer avec précision ses effets sur ces processus, on ne peut nier son implication dans certains phénomènes. Pour en savoir un peu plus, voici quel est l’impact du CBD sur la neuroplasticité et la régénération neuronale. 

Impact du CBD sur la neuroplasticité 

impact CBD sur neuroplasticié

La neuroplasticité désigne la capacité du cerveau à modifier ses connexions neuronales existantes. Il s’agit alors de s’adapter et de se renouveler face à l’environnement. Il s’agit d’un processus biologique important ayant un impact sur certains aspects : mémoire, apprentissage et récupération. 

Il faut savoir que le CBD peut agir de différentes manières pour aider à la modulation de ce processus. C’est pourquoi il est important de choisir les meilleures huiles de cannabidiol dans ce genre de cas. 

Régulation des neurotransmetteurs 

Les neurotransmetteurs sont des éléments essentiels dans la régulation de certains mécanismes tels que l’anxiété. D’après une étude sur le potentiel thérapeutique du CBD, celui-ci aurait des effets sur les récepteurs de ces neurotransmetteurs (1). 

Ces derniers ont un rôle prépondérant dans la modulation de la plasticité synaptique. Ce dernier étant la faculté des synapses à optimiser ou à altérer la capacité de transmission selon l’activité neuronale. D’où l’importance de l’implication du CBD au niveau des neurotransmetteurs. 

Propriétés anti-inflammatoires et neuroprotection 

L’impact du CBD sur la neuroplasticité est aussi dû à ses propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices. Une étude sur le cannabidiol a effectivement démontré que le CBD inhibe la recapture de l’adénosine, ce qui produit un effet anti-inflammatoire et neuroprotecteur (2). 

Le CBD atténue ainsi la neuroinflammation et permet de préserver les neurones et les synapses de certains dommages. Cela va alors avoir des effets positifs sur les nouvelles connexions des neurones. 

Régulation de l’expression des gènes et de la signalisation intracellulaire 

Le cannabidiol peut être aussi impliqué dans ces deux mécanismes importants de notre organisme. Cela permet alors de moduler certains processus impactant la neuroplasticité. D’après une thèse portant sur l’étude des usages médicaux du cannabidiol, il a été démontré que le CBD impacte le système endocannabinoide (3). Ce va ainsi avoir un effet, par exemple, sur la signalisation intracellulaire et sur certains processus impliquant les neurotransmetteurs. 

Régulation de la gliogenèse 

La gliogenèse, processus produisant de nouvelles cellules gliales, est essentielle dans le soutien des neurones. En effet, ces cellules créent un environnement propice à la neuroplasticité. Aujourd’hui, certaines études sur des souris ont permis de révéler que l’utilisation du CBD après un accident vasculaire cérébral stimulait la production de cellules gliales

Impact du CBD sur la régénération neuronale 

Huile de CBD

La régénération neuronale est un processus qui se déroule durant toutes les phases de la vie du cerveau d’une personne. En effet, ce processus est fondamental pour que le cerveau fonctionne correctement. Il s’agit aussi d’un processus important pour récupérer suite à des dommages neuronaux

Actuellement, les recherches sur le CBD se sont orientées sur l’influence de la substance sur la neurogenèse. Si ces recherches n’ont pas encore réellement abouti, elles révèlent toutefois l’impact du cannabidiol dans cet aspect du cerveau. 

Stimuler la neurogenèse 

La neurogénèse a un impact important dans plusieurs aspects : apprentissage, mémoire, humeur ou récupération après une lésion cérébrale. Le CBD peut contribuer à la neurogenèse grâce à ses propriétés neuroprotectrices. 

En effet, d’après une étude menée sur le cannabidiol, on a remarqué les effets neuroprotecteurs du CBD. Cela a entraîné une influence sur la neurogenèse de l’hippocampe. Le CBD aiderait ainsi à former les nouveaux neurones, ce qui peut aider dans des cas comme la dépression. 

Réduire l’anxiété et la dépression 

Le cannabidiol est privilégié principalement pour ses vertus dans la gestion de l’anxiété et du stress. Un des moyens pour atténuer l’anxiété est de stimuler la régénération neuronale dans l’hippocampe. Cela permet alors une amélioration de l’humeur et une meilleure gestion du stress. 

Une étude sur le potentiel thérapeutique du CBD a effectivement démontré qu’une administration chronique systémique de CBD entraîne une neurogénèse hippocampique.

Actions anti-inflammatoires 

Le processus de neurogenèse peut être influencé par certains facteurs tels que l’inflammation chronique. Le CBD peut ainsi avoir un impact sur ce processus grâce à ses propriétés inflammatoires. 

En effet, comme on l’a mentionné précédemment, le cannabidiol a des actions anti-inflammatoires. Cela lui permet ainsi d’atténuer ou de réduire une inflammation chronique. Ce qui permet d’apporter des conditions favorables pour la régénération neuronale

Impact du CBD sur la neuroplasticité et la régénération neuronale : applications thérapeutiques 

Tisane de CBD

La capacité du cannabidiol à s’impliquer dans la neuroplasticité et la régénération neuronale permet de traiter divers troubles. Il s’agit de troubles neurologiques et neuropsychiatriques. 

Epilepsie 

Il a été vu que le cannabidiol est une substance qui dispose de certaines propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices. Il a aussi la capacité de réguler les neurotransmetteurs. Cela permet alors d’atténuer les crises liées à l’épilepsie et de stimuler la neurogenèse et la neuroplasticité

Troubles du spectre autistique (TSA) 

Les TSA sont généralement liés à des dommages au niveau de la plasticité cérébrale et des connexions des neurones. Certaines études démontrent que le cannabidiol aurait la faculté d’améliorer l’état (comportements et communication) des personnes souffrant du trouble. 

Maladie d’Alzheimer 

Ceci est un trouble neurodégénératif qui se manifeste par des dommages progressifs des neurones et une réduction de la neuroplasticité. Le CBD est un composant qui est aujourd’hui au cœur des recherches pour cette maladie. 

S’il n’y pas encore de résultats probants, certaines études ont permis de mettre en avant la capacité du CBD à freiner le développement de la maladie. La substance permet également d’améliorer certaines fonctions (cognitives et mémorielles) . Cela est dû notamment aux différentes propriétés de cette solution naturelle : neuroprotectrices, anti-inflammatoires, etc. 

En bref, on peut dire que le CBD a effectivement un impact sur la neuroplasticité et la régénération neuronale. Ces effets sont surtout le résultat des propriétés bien connues de cette substance naturelle (anti-inflammatoires, neuroprotectrices, etc.). C’est pourquoi, aujourd’hui, ce composant du cannabis est au centre de plusieurs recherches sur les maladies neurologiques. 


  • 1.https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04207453v1/file/THANGUY_Pauline.pdf
  •  
  • 2.https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03555403v1/file/CBD-%20th%C3%A8se.pdf
  • 3.https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03934518
it_ITItalian